La baisse des transactions de véhicules d’occasion se poursuit

LMD-LLD vous donne quelques chiffres sur les transactions liées aux véhicules d’occasion

Commençons par un premier chiffre sur les ventes de véhicules d’occasion en avril : -0,9% véhicule société en Avril

Au bilan on retrouve : -1,1% de véhicules société sur le premiert tier de 2011

La descente continue toujours malheureusement.

La cause de ces baisses ?

Les promotions accordées sur les ventes de véhicules neufs et non pas les ventes aux loueurs de courte durée (bien surveillées).

En outre, les véhicules d’occasion de moins d’un an sont majoritairement des modèles de démonstration et des véhicules immatriculés sur parc

Le marché souffre également de la contre-performance de Renault dont les ventes baissent quelle que soit la tranche d’âge

  • -5,1 % toutes années confondues,
  • -23,7% sur les moins d’un an,
  • -8,3% pour les véhicules entre 1 et 2 ans, -4,1 % pour ceux entre 2 et 4 ans,
  • -11,2 % pour les 4 à 6 ans

Ce qui explique la diminution des parts de marché des françaises sur le marché VO : 57,60% en Avril VS 58.43% en avril 2011

Pour info
Depuis le 1er Janvier 2012 : 1, 812 million de VO échangés.

Et vous, que pensez vous de ces faits, avez-vous d’autres explications à ces baisses de ventes ?

 

Sources : LLD auto News

L'équipe LLD-LMD toujours à l'affut de l'actualité automobile

7 Commentaires

  1. Bonjour,

    Pour ma part, j’ai les explications la plus simpliste du siècle (du moins je pense), tout d’abord la création de plus en plus de zones desservies par les transports en commun, moins accessibles aux véhicules et donc moins nécessaires pour les personnes !

    La Seconde raison serait liée aux événèments économiques de notre société, Eh oui, la crise a du avoir une influence négative sur l’achat de ces véhicules !

    Enfin, je dirais que par dessus tout,c ‘est une évolution dans le comportement des consommateurs qui ont des préoccupations environnementales de plus en plus importantes, surtout avec l’arrivée des véhicules électriques !

    Merci pour cet article ! Marie

    • Tout à fait d’accord, il suffit de voir qu’avec l’arrivée du tram de Dijon, il est impossible de circuler dans la ville en voiture, c’est devenu un véritable calvaire, et on ne parle même pas des parking, on n’arrive même plus à trouver les entrées ! On est clairement découragé de prendre sa voiture.

  2. Je ne suis pas d’accord avec toi Marie.

    La crise pousserait les gens à acheter moins cher donc plutôt des véhicules d’occasion que neuf, forcément plus cher.
    Pour les questions environnementale c’est tout à fait discutable, vaut-il mieux construire entièrement une voiture tous les 7 ans puis la détruire pour recommencer comme le souhaiterai les villes « ZAPPA », ou continuer de rouler avec des véhicules, certes consommant un peu plus au 100kms…
    Je vois plus dans ces lois un moyen de pousser à la vente de véhicules neufs et donc de consommation…
    francois@voiture de collection Articles récents..Posters de course Porsche des années 50My Profile

  3. Pour moi l’explication est simple avec toutes ces lois sur la pollution, l’incitation à prendre des véhicules en communs et l’avènement des velibs et autres transports propres poussent à diminuer considérablement les ventes. il faut bien assumer les conséquences de ces actes posés qui je l’avoue sont necessaires à la diminution des gaz à effets de serre peut être doivent ils proposer des forfaits plus simples pour l’achat des véhicules
    Androïd Articles récents..Samsung Galaxy S3 : La présentation officielle est pour le 3 mai 2012My Profile

  4. On peut également ajouter aux causes le fait que l’on sort de plusieurs années de prime à la casse, ce qui a permis à pas mal de gens de changer de véhicule. Il faudra sans doute attendre encore 2 ou 3 ans avant que le marché neuf comme d’occasion ne reprenne un trai nde vie « normal ».
    Olivier@stage de récupération de points Articles récents..Inscription aux stages de récupération de points de permisMy Profile

  5. Les gens ont remplacé leur voiture quand la prime à la casse était en vigueur, les constructeurs français n’ont pendant ce temps pas développé assez leurs marchés étrangers pour répartir les risques.
    A l’étranger dans les pays en plein boom comme il n’y a pas de classe moyenne, les pauvres achètent des voitures à bas coûts ou n’en achètent pas du tout et les riches préfèrent les grosses berlines ou les voitures de sports.

  6. On nous dit d’un côté qu’on va renforcer les lois pour circuler moins dans les grandes villes et d’un autre côté on nous incite à acheter des voitures, le consomateur ne sait plus où donner de la tête
    week-end insolite Articles récents..Rencontre avec Caroline une passionnée des hébergements insolitesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise KeywordLuv. Commentez avec un pseudo de la forme VotreNom@Motsclés pour bénéficier de cet avantage.